Log in
updated 9:16 AM CEST, Apr 23, 2018

Evolution des conditions de départ en retraite

Depuis le 1er Janvier 2016, les conditions du départ anticipé en retraite avec le taux plein liées à une reconnaissance de travailleur handicapé ont changé.

 Handicap

L'ouvrier en Esat doit pouvoir justifier, pour toute la durée d'assurance et de cotisation définie, d'un taux d'incapacité d'au moins 50% ; Avant la réforme de 2014, le taux d'incapacité minimal s'élevait à 80% ; mais il était également possible de prétendre à la retraite anticipée si l'on pouvait justifier de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) tout au long des durées d'assurance validée et cotisée requises pour le dispositif.

La réforme a supprimé cette possibilité à partir de 2016. Cependant, même si vous faites votre demande après cette date, les périodes de RQTH antérieures au 1er janvier 2016 comptent pour la retraite anticipée au titre du handicap.

 

Depuis le 1er Janvier 2017,les ouvriers et les retraités ayant une reconnaissance d'incapacité permanente d’au moins 80 %, peuvent conserver leur l’AAH au delà de l'âge légal de la retraite (62 ans)