Log in
updated 12:05 PM CET, Dec 12, 2018

Regard sur une Journée d'information "Droits-Retraite" Bretonne

A Lorient, le 14 décembre 2017.

 

Cette journée a réuni environ 120 participants. Parmi ceux-ci, étaient présents des travailleurs d’ESAT, des personnes accompagnées par un SAVS, des tuteurs et curateurs familiaux ou des organismes privés, mais aussi l’ensemble des partenaires qui ont accepté de venir informer les futurs retraités sur leurs droits à venir.

image 1 lorient

Grâce à nos interlocuteurs de la CARSAT, de la CAF, aux référents du CLIC et du PIMMS, nous avons pu prendre le temps d’informer, d’écouter et de conseiller nos futurs retraités !

 

La journée s’est déroulée en trois temps principaux :

  • Une information collective sur la retraite : l’âge légale de départ, les règles de calcul du montant, les conditions de départ anticipé, la retraite progressive, les possibilités de cumul de la pension de retraite, de l’AAH et/ou de l’ASPA.

image 2 lorient

 

  • Des entretiens individuels avec la CARSAT pour les + de 55 ans lors desquels le conseiller CARSAT analyse avec la personne son relevé de carrière en vérifiant qu’aucun élément ne manque ; il lui demande éventuellement de fournir des documents qui permettront de compléter le dossier ; il l’informe de l’âge auquel elle pourra prétendre à un départ en retraite et sur le montant estimé de sa pension de retraite.

 

image 3 lorient

  • Un entretien avec la CAF suite à celui de la CARSAT, pour accompagner un peu plus les personnes à se projeter en terme de ressources financières. Avec l’estimation de leur pension de retraite, la CAF peut informer sur les différents droits dont pourra bénéficier chaque personne et sur les différentes démarches administratives à réaliser.

image 4 lorient

 

  • Une animation prévention est réalisée par le service action sociale de la CARSAT en parallèle des entretiens. Elle inclut la présentation de services comme le CLIC et le PIMMS.

image 6 lorient

 

Les partenaires présents 

Nom

Activités

CAF

La CAF a pour mission de soutenir les familles en gérant et versant les prestations légales à leurs allocataires et en développant une action sociale familiale. Ses priorités sont l’accompagnement des familles dans leur vie quotidienne, l’accueil du jeune enfant, l’accès au logement et la lutte contre la précarité.

CARSAT Bretagne

La CARSAT assure trois grandes missions : la préparation et le paiement de la retraite, la prévention et la tarification des risques professionnels, l’aide et l’accompagnement des assurés fragiles (prévention du risque de désinsertion professionnelle et prévention de la perte d’autonomie).

CLIC

« La passerelle »

Le centre local d’information et de coordination (CLIC) accueille les personnes en demande d’aide ou d’information. Les professionnels de l’équipe rencontrent chaque personne au bureau ou à leur domicile pour réaliser une évaluation de sa situation.

Le CLIC propose des solutions adaptées aux besoins et à la demande de la personne en matière de soutien à domicile, de soutien psychologique, d’aide à la vie sociale, d’amélioration de logement, de choix d’un logement, etc.

Le CLIC met en relation la personne avec les services qui vont pouvoir l’accompagner dans sa demande et coordonne au domicile l’action des différents intervenants.

PIMMS

Le PIMMS est ouvert à tout le monde. Vous pouvez rencontrer un médiateur sans rendez-vous et cela est gratuit. Il propose une aide dans les démarches administratives, la réalisation de courriers ou dossier, les démarches sur internet, etc.

 

Témoignages de travailleurs d’ESAT ET D’EA sur la journée « droits retraite »

  • Témoignage de Jean Yves, 59 ans, ouvrier en sous-traitance pour l’Entreprise Adaptée CEM56 sur le site de l’ESAT Alter Ego d’Hennebont

« Cette journée c’était vraiment très bien, ça m’a apporté des réponses.

La réunion du matin c’était bien, j’ai appris que si je voulais je pouvais travailler jusqu’à 67 ans, mais il y avait beaucoup de chiffres c’est compliqué. J’ai pas trop aimé l’animation de l’après-midi, par contre le rendez-vous de l’après-midi avec le Monsieur, c’était bien, c’est ce qui m’a plus plu : il a bien expliqué, et il expliquait de retour quand je comprenais pas. Ça m’a rassuré parce que j’avais peur de pas avoir assez de points et là j’ai su que j’en avais assez pour partir quand je voulais. Il m’a donné un bon conseil c’est de partir plutôt au printemps qu’à l’hiver.

Ce rendez-vous il m’a permis de fixer une date de départ en mars 2019. J’ai envie de profiter de ma retraite tant que je suis en bonne santé.

J’avais demandé à l’assistante sociale de venir avec moi et c’est important qu’elle m’ait accompagné, maintenant j’attends de la revoir j’ai besoin de savoir d’autres choses comme par exemple comment ça se passe pour la mutuelle et combien je vais toucher par mois. »

  • Témoignage de Patrick, ouvrier à l’ESAT Kerhoas Services de Larmor-Plage  

image 8 lorient

 « Je m’appelle Patrick  Le Roch, J’ai 55 ans et je travaille à l’ESAT de Larmor plage dans l’activité horticulture. J’ai travaillé à l’ESAT entre 80 et 83 et depuis 2012.

Le 14/12, à l’arrivée c’était très accueillant, on a été très bien accueilli, j’ai retrouvé des personnes de d’autres établissements que j’avais déjà vu à d’autres réunions pour le projet « un avenir après le travail ». Il y avait les ESAT de Guidel et d’Hennebont.

La réunion était très instructive même si c’est vrai que le monsieur de la CARSAT donne beaucoup d’explications et que je n’ai pas toujours su déterminer dans quelle catégorie je me trouve. Il fallait

juste tomber sur les bonnes questions au bon moment. Parfois l’intervenant allait rapidement alors je sautais un épisode.

L’après-midi, mon entretien s’est bien passé. J’ai su qu’il manque des papiers dans mon dossier pour partir à la retraite. Lors de l’entretien, le conseiller m’a informé sur l’âge auquel je pourrai partir en retraite. J’ai su que je pourrai demander un départ en retraite sans doute à partir de l’année prochaine. Il faut encore que je sois prêt. Mentalement, est-ce que je suis prêt à partir, je sais pas, mentalement, ça va être dur. Le jour où il faudra partir, il faudra se résoudre. Il va falloir que je trouve une activité. A la maison c’est limité entre sortir le chien, faire le ménage, les courses, etc. Pour l’instant, je reste travailler à l’ESAT, pour la retraite le plus tard ce sera le mieux mais encore faut-il que la santé suive derrière.

Niveau  retraite, je resterai dans mon logement actuel. Mais qu’est-ce que tu vas faire à la retraite ? Les activités viendront au fur et à mesure, je pourrai aller à la pêche à l’étang du ter, me balader à la côte. Pour l’instant je fais pas de plan sur la comète. J’avais le projet de peut-

être m’inscrire au club de pétanque mais c’est toujours pareil pour l’instant c’est que des projets.

Depuis le début j’ai participé au projet un avenir après le travail, les réunions, le rdv à la mairie de Lanester, les visites d’associations. Cela va servir à ceux qui arriveront derrière, nous on leur fait passer les infos qu’on nous donne. Peut-être qu’ils percevront les informations qu’on leur donne différemment.

La journée a été une réussite pour les personnes qui attendaient des réponses, c’était plaisant ! »

  • Témoignage de Jean-René, ouvrier à l’ESAT de Guidel

 « J’ai bien aimé le formateur de la CARSAT, il a bien expliqué le fonctionnement des retraites. Chaque personne : c’est pas les mêmes parcours, les mêmes durées de travail, les arrêts de travail / périodes non travaillées, les personnes qui ont fait des stages (TUC..), le calcul et tout ce qui est pris pour la retraite. Il y a des stages qui ne sont quasiment pas rémunérés pour la retraite, ça je ne le savais pas. Je ne le savais pas et il n’y a personne qui pouvait me le dire.

Vous le service social, vous vous occupez de l’après, ce qui pourrait nous manquer comme papier, ou pour faire des demandes avant, pour qu’on n’attende pas 6 mois les remboursements de retraite.

Moi personnellement, je ne pense jamais à l’avenir.

Le PIMMS, j’y ai été une fois. Ils orientent. Je sais qu’il y a plusieurs personnes dans l’entreprise qui y ont été, quand ils ont eu des problèmes pour faire les papiers ; ils l’ont fait tout de suite (les papiers de la CAF, ils le font vraiment bien).

Cette journée, c’était bénéfique pour moi, il y a des choses que j’ai appris que je ne savais pas. Le formateur CARSAT change de sujet, il y a toujours un sujet qui plait dans tout ce qu’il dit. Au rendez-vous individuel : j’avais plusieurs questions à posées, il y a toujours des choses qui tracassent, c’est bien que les RDV individuels soient greffés à la journée. »

image 9 lorient quater

 

Un grand merci à Laurie pour ce compte-rendu et à tous les travailleurs qui ont accepté de témoigner !